Martín Soto Climent - Amatl : Paris

11 March - 6 June 2021
Overview

Following government announcements, the gallery is closed until further notice. To schedule a visit or receive more information about the exhibition of Martín Soto Climent, Amatl, please contact: paris@andrehn-schiptjenko.com

 

Suite aux annonces gouvernementales, la galerie est fermée jusqu’à nouvel ordre.

Pour planifier une visite ou recevoir plus d'informations sur l’exposition de Martín Soto Climent, Amatl, veuillez contacter : paris@andrehn-schiptjenko.com

 


 

 

It is with great pleasure that we announce the opening of Amatl – an exhibition of new work by renowned Mexican artist Martín Soto Climent.

 

Soto Climent is well known for his surrealist manipulation of images and objects. His practice refers to the forms of the body and the psychology of desire embedded within an economy of consumption. By re-contextualising ever so slightly and executing delicate re-arrangements by ways of appropriation and juxtaposition his works often have the humble quality of the ready-made or appear to be fragile assemblages exploring issues of temporality, desire, decay and marginality. Soto Climent creates objects, installations, sculptures and photographs sourcing materials and imagery from the quotidian and his interventions into everyday objects are occasionally temporary.

The exhibition title Amatl is the native name (that later evolved to Amate) of the tree that is both object and subject of this exhibition. The entire project has been carried out in the self-isolation brought on by the Covid-19 pandemic where Soto Climent has been living and working in Tepoztlan, developing this specific practice. Intimist and informed by a need to come close to nature, it is also a research into analogue and archaic forms of photographic practice and duplication. The close-ups of the tree have resulted in suggestive organic forms, resembling skin or the folds of the human body.

 

The exhibition consists of three hierarchically interrelated categories of photographic works – glass plates that are the “original” result of the collodion photographic process executed on site, using a portable darkroom, copper plates onto which the collodion glass images were transferred and which in turn then served as originals for the unique Heliograph prints on cotton paper. The project is the very opposite of the digital experiences that have come to characterise our times, these works are the result of prolonged physical and personal contact with nature.

 

All the works are details taken from the same tree and this notion of detail is important to the artist: “I call the pieces Detail. I like the double meaning of the word. Much of this project is born from seeking an attentive and detailed look at the environment, nature and existence in general. It is interesting for me to express that everything we see is only a fragment, a section of a bigger picture that in itself is also part of a larger system and so on…”

 

Amatl is Martín Soto Climent’s second solo-exhibition with the gallery. He was born in 1977 in Mexico City where he lives and works. Recent institutional solo-exhibitions include Hessel Museum of Art, Hudson USA, Museo Universitario del Chopo Mexico City, Museo Pietro Canonica Rome, Palais de Tokyo Paris, Kunsthalle Wintherthur, El ECO Museo Experimental, New Jersey Musuem of Contemporary Art and Museo de Arte Carrillo Gil. His work is to be found in numerous collections such as Cleveland Museum of Art, Ohio, USA, Hessel Museum, Annandale-on-Hudson, NY, USA, Colección Jumex, Mexico City, Mexico, Loewe Foundation, MCA Chicago, Chicago.

 

In the summer of 2021 Soto Climent’s work will be on view in the exhibition La mer imaginaire at the Fondation Carmignac.

 

The artist wishes to thank Arturo Talavera and Miguel G.Counahan for their collaboration.

 

* The collodion process is a mid-19th century photographic process necessitating a portable darkroom for use in the field.

 

Andréhn-Schiptjenko a le plaisir de présenter Amatl, une exposition de nouvelles œuvres du célèbre artiste mexicain Martín Soto Climent, dans notre espace parisien. 

 

Soto Climent est connu pour la manipulation surréaliste qu’il opère sur les images et les objets. Sa pratique se réfère aux formes du corps et à la psychologie du désir ancrée dans une économie de la consommation. En recontextualisant par touches et en exécutant de délicats réarrangements par des moyens d'appropriation et de juxtaposition, ses œuvres ont souvent l'humble qualité du ready-made, ou apparaissent comme de fragiles assemblages explorant les                       questions liées à la temporalité, au désir, au délabrement et à la marginalité. Soto Climent crée des objets, des installations, des sculptures et des photographies à partir de matériaux et d'images du quotidien, et ses interventions sur des objets de tous les jours sont parfois temporaires.

 

Le titre de l'exposition, Amatl, est le nom autochtone (qui a évolué plus tard en Amate) de l'arbre qui est à la fois l'objet et le sujet de cette présentation. L'ensemble du projet a été réalisé durant le confinement provoqué par la pandémie de Covid-19, à l’occasion duquel Soto Climent a vécu et travaillé à Tepoztlan, développant cette pratique spécifique. Intimiste et poussée par le désir de se rapprocher de la nature, c'est aussi une recherche sur les formes analogiques et archaïques de la pratique et de la duplication photographiques. Les gros plans de l'arbre ont donné naissance à des formes organiques suggestives rappelant la peau ou les plis du corps humain.

 

L'exposition se compose en trois catégories d'œuvres photographiques, hiérarchiquement liées entre elles : les plaques de verre qui sont le résultat "original" du procédé photographique au collodion exécuté sur place à l'aide d'une chambre noire portable ; les plaques de cuivre sur lesquelles les images de verre au collodion ont été transférées et qui ont ensuite servi d'originaux pour les tirages Heliograph uniques sur papier coton. Le projet se situe à l'opposé des expériences d’images numériques qui caractérisent généralement notre époque, les œuvres de Soto Climent étant le résultat d'un contact physique, personnel et prolongé avec la nature.

 

Toutes les œuvres présentes au sein de l’exposition sont tirées de détails du même arbre, et cette notion de détail est importante pour l'artiste : "J'appelle les pièces ‘Détail’. J'aime le double sens de ce mot. La majeure partie de ce projet est née de la recherche d'un regard attentif et détaillé sur l'environnement, la nature, et l'existence en général. Il est intéressant pour moi d'exprimer que tout ce que nous voyons n'est qu'un fragment, une section d'un tableau plus vaste qui, en soi, fait également partie d'un système plus large, et ainsi de suite".

 

Amatl est la deuxième exposition individuelle de Martín Soto Climent avec la galerie Andréhn-Schipjenko. Il est né en 1977 à Mexico, où il vit et travaille. Parmi ses récentes expositions personnelles au sein d’institutions, citonsle Hessel Museum of Art, Hudson USA, Museo Universitario del Chopo Mexico City, Museo Pietro Canonica Rome, Palais de Tokyo Paris, Kunsthalle Wintherthur, El ECO Museo Experimental, New Jersey Musuem of Contemporary Art et Museo de Arte Carrillo Gil. Son travail se retrouve dans de nombreuses collections telles que le Cleveland Museum of Art, Ohio, USA, Hessel Museum, Annandale-on-Hudson, NY, USA, Colección Jumex, Mexico, Mexique, Loewe Foundation, MCA Chicago, Chicago.

 

À l'été 2021, l'œuvre de Soto Climent sera présentée dans l'exposition La mer imaginaire à la Fondation Carmignac.

 

L'artiste tient à remercier Arturo Talavera et Miguel G. Counahan pour leur collaboration

 

* Le collodion est un procédé photographique datant du milieu du XIXe siècle et qui requiert une chambre noire portable pour une utilisation sur le terrain.

 

Video
Installation Views
Works